Semaine du microcrédit


En ce moment : la semaine du microcrédit : du 7 juin au 11 juin 2011

Le microcrédit permet d'aider les personnes exclues du système économique à se remettre sur le circuit en les aidant à créer leur propre entreprise et en leur apportant le prêt entreprise nécessaire. On parle ici de crédit à montant assez bas : maximum 10000 euros et le remboursement des montants se fait sur 30 ans maximum ; le microcrédit soutient et encourage donc le développement de petits projets (autrement appelés microprojets).

Effectivement il est quasiment impossible pour une personne en situation précaire d'obtenir un prêt entreprise classique auprès des banques.

Cette technique d'aide à la création d'entreprise (née au Bangladesh grâce à Muhammad Yunus) a été instaurée en France grâce à l'association ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) à la fin des années 80, elle a permis à de nombreux microprojets de se réaliser dans les pays en voie de développement ; depuis l'association a bien grandi et compte aujourd'hui plus de 74000 créations d'entreprises.


Attention cependant à plusieurs points, tout d'abord les taux du micro crédit peuvent être importants (~ 10%), ensuite il faut être conscient des difficultés de lancement d'activité, en particulier les trois premières années, en effet les entrepreneurs ayant eu recours au micro crédit ne touchent pas de résultats très élevés, la rentabilité de leur activité est souvent relativement fragile au début ; enfin les futurs entrepreneurs doivent faire preuve de réalisme quant à leur projet de création d'entreprise.

Mais il faut bien souligner l'intérêt premier du microcrédit de faire renouer les personnes en marge du système avec la société, leur permettre de retrouver leur dignité, d'être actives.

Organisé tous les ans par l'ADIE, le rendez-vous du microcrédit a pour ambition de toucher le public de chômeurs, d'exclus bancaires, de ceux qui touchent les aides sociales minimales afin de les accompagner dans leurs ambitions et de leur permettre de se réaliser. En outre le microcredit permet notamment de créer des emplois. Les enjeux sont donc économiques et sociaux.

La microhistoire du micro crédit :

Au Bangladesh dans les années 70, 42 femmes voulurent monter leur activité de fabrication d'objets, pour cela elles avaient besoin de bambou en matière première et ce pour un micromontant de 27 dollars ; aucune banque ne voulut accorder ce microprêt, c'est là que Muhammad Yunus, professeur d'économie fit mûrir l'idée du microcrédit en prêtant ces 27 dollars de sa poche pour encourager ce petit mais important projet.

Friendsclear.com, notre partenaire, vous permet d'effectuer des microprêts jusqu'à 25000€, au delà Pret Entreprise vous aide à trouver un financement plus important.